Band of Brothers

Le Forum des passionnés de jeux d'histoire avec figurines, wargames et jeux de plateau

Si les récits de batailles et de gloire des temps anciens bouleversent votre coeur, si le grondement du canon vous donne des palpitations et l'envie de vous précipiter sur une poignée de petits soldats, alors vous êtes au bon endroit. Prenez un bon cognac, un bon cigare et avec de bons amis, emmenez vos soldats de plomb sur les routes de la gloire ...

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Band of Brothers » Champs d'honneur » Les autres jeux » Quelque part dans les Flandres

Quelque part dans les Flandres

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Quelque part dans les Flandres Empty Quelque part dans les Flandres le Jeu 21 Mar - 23:37

Et bien, voilà l'Equinoxe, le printemps, le nouvel an et les tables de jeu qui fleurissent Very Happy
Comme convenu, moi et Gilbert avons testé Tercio guerre de succession d'Espagne. Ca fonctionne et même très bien. Voilà les apports à la règle :
1/ Les "escadrons" d'infanterie sont devenus des bataillons et chaque socle de cavalerie un régiment. De sorte qu'un général dirige une brigade de cavalerie avec plusieurs régiments (4 à 6) et une brigade d'infanterie avec plusieurs bataillons (4 à 6). L'artillerie étant rattachée au Général en chef.
2/ Pour le moment, j'ai conservé une cohérence des genres. Ne pas mélanger hussards et cavaliers, ni fantassin avec cavalier. Il n'y a plus que le bataillon d'infanterie, de "cavalerie" (chevaux légers et cuirassiers), de hussards, dragons et divers taille de canon. Il n'y a jamais eu de grenadiers réunis à ma connaissance, ni de régiment de grenadier dans cette partie de l'Europe. Donc les grenadiers sont restés dans leur unités, et n'apporte pas plus au jeu. Nous n'avons pas jouer les canons de bataillons, mais c'est possible.
3/ Pour ce qui est des statistiques, j'ai pris ceux du corps de mousquetaire et de la cavalerie moderne du livre de supplément. Les anglo alliés on 1 dé de tir en plus. Les unités de gardes/vétérans ont un dé en plus en courage. Les hussards autrichiens ont +1 dé en courage.
4/ Une unité qui anéanti sont adversaire, peut (pas obligé) charger une unité dans ces 3" en avant, mais en désordre. L'adversaire ne pouvant réagir.

En gros, pas de grands changements à part la structure et un ou deux points de règle. Apparemment, je ne peux pas placer plus de trois photos. Je les placerai sur la page FB des BOBs.
Pour faire vite. Je joue les anglo alliés. Sur mon flanc gauche, ma brigade de 3 régiments de hussards autrichiens va en découdre avec les mercenaires "hussards" français  Razz Soutenue, sur sa droite par une brigade de 4 régiments de cavaleries. Ces derniers font face à une brigade française équivalente. Positionnée entre entre une ferme et un moulin. Mon centre comporte 2 brigades d'infanterie. L'une derrière l'autre et flanqués par deux grosses batteries moyennes. En face, les trois brigades, dont la garde française sont alignées les unes à côté des autres, flanquées à leur tour par deux batteries moyennes. Ma troisième brigade et en soutient arrière de ma brigade de cavalerie qui compose mon flanc droit et fait face à la brigade d'élite française (gendarmes et régiments royaux).
Au premier tour, rien, tout le monde avance.
Au deuxième tour, mon flanc droit (cavalerie) charge vaillamment l'élite du Roi Soleil... Ouais, bin ca hésite, 2 régiments repoussés avec 2 pertes (2/3 stamina, ca devient risqué). A gauche, mes hussards chargent et sont repoussés sans pertes ; seul un troisième réussit à charger de flanc un régiment de cavalerie qui perd le combat mais est juste repoussé. Oh malheur, les cavaliers de mon flanc gauche sont sabrés. Un régiment détruit, et un autre en retraite... Bon, en face, ils sont en désordre aussi. Mais va falloir déplacer du fantassins dans le coin. Au centre, les premières lignes ouvrent le feu... et re zut, un bataillon reflue avec 3 pertes. Chancelant. Malgré que le fiston proposa à ce moment de prendre les dés pipés ! J'ai du lui donner des coups de coude... les dés étaient déjà pipés  Razz  Very Happy mais pas chez nous !
Je démarre le troisième tour avec un sérieux désavantage, et brusquement, le soleil décida d'éblouir de ses rayons les anglais (oui, bin, marre de la pluie), Dieu changea de bord (et ouais, bin, pas étonnant pour des anglais non plus) : L'élite française se casse les dents et est repoussée avec pertes et fracas de mon flanc droit. Mes cavaliers trop épuisés ne peuvent pas vraiment poursuivre et saisir cette opportunité. Au centre, le premier bataillon de garde s'enfuit... et la brigade sur sa droite est plus qu'entamée. Sur mon flanc gauche, les hussards austro hongrois repoussent définitivement les hussards, enfin, les gars costumés comme des clowns, et ma brigade de cavalerie à ma gauche... a tenu. Sur ce, Purcell entama une autre mélopée pour endormir définitivement l'adversaire. (oui, j'aime jouer en musique)
Et soudain, la réalité nous rattrapa et nous avons interrompu les hostilités lors de l'arrivé de Madame. Toutefois, satisfait d'avoir pu tester le nécessaire pour jouer à Tercio guerre de succession d'Espagne.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum